Pour assurer le bon fonctionnement des activités de votre entreprise, vous devez tenir compte de plusieurs critères dont les plus importants se présentent sous forme de calculs. Ces derniers ont la particularité d’aider à suivre l’évolution de ses activités. Le taux de conversion en est un bon indicateur. Découvrez ce que vous devez savoir sur cet élément dans cet article.

Généralités sur le taux de conversion

Le taux de conversion est une notion assez vaste qui peut faire référence à plusieurs comportements de potentiels clients. Ces actes peuvent être relatifs à l’achat d’un article ou le recours à un service, la réponse à un mail ou encore l’adhésion à un site internet. En effet, ce taux est calculé dans le but de connaître l’effet que produit une initiative mise en œuvre par une société sur ses internautes. C’est le cas, par exemple, de l’impact d’une campagne marketing sur un certain nombre d’individus.

Par cet indicateur, les dirigeants de cette campagne pourront en mesurer son efficacité et prendre les dispositions nécessaires pour l’améliorer. Généralement, ce taux est en majeure partie utilisé par les entreprises qui exercent leurs activités en ligne. Cela pourrait laisser croire qu’il n’est déterminé qu’en tenant compte des ventes de cette structure. Néanmoins, s’agissant de ce type de structure, le calcul du taux de conversion tient compte du nombre de personnes ayant visité quotidiennement ou mensuellement la page web de cette entreprise.

Comment obtenir ce taux ?

Il existe différentes façons pour déterminer ce taux. En effet, ce calcul est fonction de l’utilité finale à laquelle il doit servir, le taux de conversion pouvant se rapporter à différents types d’opérations. Il met en relation deux éléments. D’une part, le nombre d’internautes ayant eu la réaction attendue à la suite des actions posées par une société, et d’autre part, l’ensemble des personnes à l’endroit de qui ces actions ont été adressées. Comme n’importe quel calcul de taux, il faudra effectuer une division entre ces deux éléments avec au numérateur le premier, et le second au dénominateur. Une fois ce calcul opéré, la réponse obtenue sera multipliée par 100.

Comment l’interpréter ?

Dès lors que vous aurez obtenu votre taux, il faudra en donner une interprétation. Toutefois, cette phase n’est pas très aisée à réaliser, encore moins juste en faisant une lecture du taux. En effet, pour chaque taux rattaché à chaque type de campagne ou d’actions menées par une entreprise, correspond une interprétation précise. Prenons le cas d’une campagne destinée à la vente d’objet luxueux d’une part et celle destinée à la vente d’outils de bureau d’autre part. Obtenir un taux de 3% dans le premier cas serait considéré comme très satisfaisant, ce qui ne serait pas pareil dans le second cas.

On peut donc conclure que l’interprétation du taux dépend du secteur d’activité d’une entreprise, mais aussi des produits ou services qu’elle offre. Par ailleurs, se baser sur les indicateurs précédemment calculés lors des campagnes antérieures peut servir pour donner une interprétation du taux nouvellement calculé. Vous avez également la possibilité de vous servir des interprétations relatives aux taux de conversion qui demeurent inchangés dans certains secteurs.

Partager sur les réseaux :